cours 24/10/07

Aller en bas

cours 24/10/07

Message  chloé le Jeu 15 Nov - 19:04

Littérature et psychanalyse
COURS DU 24/10/07

Sujet : scène de lecture
Œuvres étudiées : Le chantier, J. C. ONETTI
Si par une nuit d’hiver un voyageur, I. CALVINO

1) la scène de lecture : si par une nuit d’hiver un voyageur :
Différentes scènes de lectures énoncées.
Plus mise en scène de l’écriture que de la lecture.
La lecture est le résultat d’un enseignement donc de l’action d’une autorité.
Notre lecture est conditionnée : nous ne lisons que ce qu’on a appris à lire.
La scène de la lecture est hantée par une autorité mais elle est en même temps un lieu de découverte.
On considère l’auteur comme le détenteur du sens, comme l’autorité, la représentation de l’Autre (=anagramme d’auteur)
Comment pouvons-nous nous débarrasser de cette autorité et nous ménager un espace de liberté ?
La loi et l’autorité de l’auteur fusionnent dans la lecture.
On trouve un espace de liberté quand on se dirige vers la matérialité du texte quand on accepte qu’il y ait des disfonctionnements qui fassent parti de l’appareil signifiant du texte.

2) le chantier :
Un proxénète qui revient dans une ville où il a essayé de monter une maison close, cale a fait scandale et il a été expulsé de la ville. A ce moment, on prédit son retour dans 5 ans. 5 ans plus tard, il revient, mais on utilise des verbes au passé. Le présent est déplacé dans le passé. Lors de son retour il décide de séduire une fille de bonne famille et gagner une bonne position. Mais le riche industriel qui en est le père, se révèle pauvre.
2 épilogues possible : il part ou il meurt. (Les deux sont proposés par le texte)
A cause de la prophétie, le temps est important ; elle dit que le passé va revenir. Le futur est fait du retour du passé.
Prophétie = connaissance du futur :
- ligne : passé → présent → futur // ignorance → incertitude → savoir
Question d’un piège que le narrateur ne peut pas percevoir : « c’est comme si on lui attribuait une seconde jeunesse, dans une chambre qui aurait pu être la sienne ou celle de sa mère », moment telle une cession de spiritisme (dans une chambre de bonne). En partant, il aperçoit une femme qui accouche et c’est alors qu’il comprend le piège → accouchement = reproduction. Le piège est qu’il a crut à un futur, à une vie nouvelle où il aurait été un bourgeois, au lieu de cela il a terminé dans une chambre qui aurait pu être la sienne.
Deuxième fin meilleure car s’il meurt, tout est passé.
avatar
chloé

Messages : 30
Date d'inscription : 07/10/2007
Age : 31
Localisation : asnières

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum